aazsante.fr

Le Plus Grand Portail De La Santé Et La Qualité De Vie.

Les lentilles aident à renforcer le système immunitaire et à réduire le cholestérol

Les lentilles aident à renforcer le système immunitaire et à réduire le cholestérol

La lentille est souvent oubliée dans la vie de tous les jours, remplacé par des haricots, mais se la fièvre à la fin de l'année, principalement parce qu'elle est liée à une superstition de bonne chance Celui qui veut l'abondance et l'argent l'an prochain ne peut que consommer au moins une cuillerée de la graine de la Saint-Sylvestre. Ce que beaucoup de gens ne savent pas, cependant, il est que la lentille présente plusieurs avantages pour le corps et est une source importante d'énergie et la santé.

Selon les experts, l'Inde est un important producteur de cette petite Asie vigne, et a a été sur la table des humains pendant plus de huit mille ans. Les lentilles font partie de la famille des légumineuses, ainsi que les haricots, le soja, les pois chiches, les fèves et les lupins. Cette graine est remplie de nutriments tels que les glucides complexes qui aident à abaisser la glycémie, les fibres, l'acide folique, la vitamine B6, le magnésium, le fer et le tryptophane (acide aminé essentiel). En outre, environ 25% des fibres trouvées dans les lentilles sont solubles, ce qui contribue à abaisser le cholestérol contribue au transit intestinal et augmente la sensation de satiété.

Le fer présent dans la légumineuse maintient l'anémie autant qu'il ne partie de la composition de l'hémoglobine, la cellule sanguine responsable du transport de l'oxygène. Une portion d'un verre de lentilles répond à plus de la moitié des besoins quotidiens en fer d'une personne. Un autre minéral présent est le magnésium, et sa teneur élevée présente dans les légumineuses contribue à la santé du système cardio-vasculaire.

sont une grande Lentils option pour ceux sur le régime alimentaire, car environ 30% de vos calories proviennent de protéines. Ils ont le troisième plus haut niveau de protéines, en poids, que toute autre légumineuse, après le soja et le chanvre. Parmi les protéines, nous pouvons mettre en évidence les acides aminés essentiels isoleucine et lysine. Il est important de le préparer sans les accompagnements traditionnels tels que le bacon et la saucisse. L'ail, l'oignon et le sel sont nécessaires et suffisants pour assurer le goût du plat et de ne pas augmenter la valeur calorique.

Enfin, les lentilles contribue également à renforcer le système immunitaire par la présence d'arginine, ce qui induit l'action de la cellule défense de l'organisme. En outre, le tryptophane est également présent dans la graine et est associé à des sentiments de plaisir et de bien-être. Mais il est important de noter que les lentilles sont déficients en méthionine et cystéine, et doivent donc être consommés avec des céréales et des légumes pour compléter la partie de la protéine nécessaire au corps.


L'entraîneur du célèbre explique secret pour perdre du poids

L'entraîneur du célèbre explique secret pour perdre du poids

Vous savez quand vous voyez sur la couverture ou sur Internet ces questions montrent une célèbre qui a perdu du poids, puis vient immédiatement cette voix intérieure qui dit :. « elle a réussi grâce à son célèbre » car il est pour voir si cette histoire est vraiment vrai, le My Life a parlé à la musculation athlète professionnel et éducateur physique Gabriela Dezan, qui est aussi un coach de vie et a aidé de nombreuses célébrités perdre du poids, comme les actrices Fernanda Vasconcellos, Nívea Stelmann, Tania Mara et aide actuellement également chanteur Simone, la double arrière-pays Simone et Simaria pour améliorer vos habitudes alimentaires Selon elle, le secret de la perte de poids n'a rien à voir avec la célébrité.

(Aliments)

Matières grasses saturées peut provoquer une dépendance, l'étude dit

Matières grasses saturées peut provoquer une dépendance, l'étude dit

Matières grasses saturées peut être aussi addictif que la drogue comme l'héroïne, la cocaïne et l'ecstasy. C'est ce que révèle une étude sur des rats à l'Université de Montréal au Canada . L'équipe divise les cobayes en trois groupes. Le premier a reçu un régime avec de faibles quantités de graisses et des quantités égales de graisses monoinsaturées et saturées.

(Aliments)