aazsante.fr

Le Plus Grand Portail De La Santé Et La Qualité De Vie.

7 Fois quand les enfants nous invitent à rire et pleurer

7 Fois quand les enfants nous invitent à rire et pleurer

La spontanéité est une caractéristique des enfants, probablement parce qu'ils ne savent pas très bien comment fonctionne le monde. En l'an 2017 de nombreux enfants nous ont donné raison de rire et de pleurer. Qui n'a pas trouvé la gentillesse dans la vidéo d'un garçon de deux ans qui confond un concours avec un combat et court sauver sa sœur? Ou qui n'a pas pleuré le même enfant avec le récit sincère et douloureux du petit Keaton Jones en questionnant la raison pour laquelle les gens pratiquaient l'intimidation.

Même à un jeune âge, les enfants ont beaucoup de moments de sagesse. Que nous pouvons continuer à apprendre d'eux. Découvrez les enfants qui nous ont invités à rire et pleurer en 2017

Fille a une réaction surprenante à découvrir qu'elle va gagner un frère

Garçon parle d'intimidation qui souffre à l'école et reçoit un soutien dans les réseaux sociaux

Boy Un garçon de 10 ans aide une mère à accoucher prématurément

Photo montre un garçon de 4 ans réconfortant un frère atteint d'un cancer en phase terminale

Un garçon de deux ans confond la compétition avec le combat et court défendre sa soeur

voir un enfant sans bras ni jambes commencer à marcher


Déposez cette tétine! maisons de Saliva bactéries qui causent la carie, dit réponse de l'ADA à l'étude sur les suces

Déposez cette tétine! maisons de Saliva bactéries qui causent la carie, dit réponse de l'ADA à l'étude sur les suces

Haute là, dit l'Association dentaire américaine. léchant une sucette peut transmettre les bactéries qui causent les parents de la carie pour les enfants -. de plus en plus la possibilité de caries dentaires lorsque les enfants grandissent l'ADA a publié une déclaration sur 6 mai, en réponse à une étude des avantages immunologiques de la salive adulte récemment publié dans Pediatrics, un journal de l'American Academy of Pediatrics.

(Famille)

Un garçon meurt après 5 mauvais diagnostics. La maladie avait 95% de chances de guérison

Un garçon meurt après 5 mauvais diagnostics. La maladie avait 95% de chances de guérison

Un certain nombre de facteurs sont déterminants dans la guérison d'une maladie et le principal est la rapidité du diagnostic. Le cas de la petite Grayson Dunham est un triste exemple :. Le garçon, seulement 2 ans, il a reçu cinq diagnostics différents et a fini par mourir d'une maladie qui a 95% de chances de guérison Kayla Dunham, la mère du garçon a rapporté toute la trajectoire de son fils à travers Facebook, des premiers symptômes aux derniers instants de sa vie.

(Famille)