aazsante.fr

Le Plus Grand Portail De La Santé Et La Qualité De Vie.

Le don de sang aura dépistage clinique pour le chikungunya et la Zika

Le don de sang aura dépistage clinique pour le chikungunya et la Zika

Dépistage clinique des donneurs de sang sera encore plus rigide. A partir de maintenant, il y aura des règles spéciales pour la prévention de la transmission du virus Zika et du chikungunya par transfusion sanguine.

La nouvelle orientation a été créé dans une note technique signée conjointement par l'Agence nationale de surveillance sanitaire (ANVISA) et la Ministère de la santé. Cependant, il y a encore une détermination que le sang du donneur est testé.

Bien qu'il n'y ait aucune preuve de transmission du chikungunya par transfusion, il est impossible de déterminer que la procédure est sans danger. D'autre part, il est prouvé que le virus Zika peut être transmis par transfusion sanguine.

Les donneurs de sang infectés par le Zika ou le chikungunya sont inaptes au don pour une période de 30 jours après la guérison complète de la maladie , après un diagnostic clinique ou de laboratoire. De plus, les personnes qui ont eu un contact sexuel avec une personne atteinte de la fièvre par Zika et le chikungunya dans les 90 derniers jours, ne peut donner du sang 30 jours après le contact sexuel.

Ceux qui vivent dans les zones touchées par le virus ou ont visité ces lieux aussi devra attendre 30 jours pour faire un don de sang. La recommandation pour les services de transfusion est que les donateurs sont conscients des symptômes des deux maladies et que si elles présentent des symptômes de la maladie après 14 jours de transfusion, le service doit être signalé.


Le traitement d'urgence du VIH commence à être distribué en SUS

Le traitement d'urgence du VIH commence à être distribué en SUS

La distribution unifiée de la prophylaxie post-exposition (PPE) contre le VIH a déjà commencé à être valable dans tout le pays. A partir de ce cinquième (23), toutes les personnes qui ont été exposés au virus qui cause le SIDA aura accès au cocktail de médicaments antirétroviraux dans un service spécialisé du système de santé unifié (SUS).

(Santé)

Une utilisation correcte du dentifrice assure la sécurité

Une utilisation correcte du dentifrice assure la sécurité

Un rapport de cas récemment publié dans les dépêches décrit quatre cas de patients ayant déclaré avoir développé des problèmes neurologiques, vraisemblablement dus à l'ingestion excessive de dentifrices contenant du zinc. Un cas récemment apparu dans les reportages décrit quatre histoires de patients qui ont déclaré avoir développé des problèmes neurologiques, vraisemblablement à cause d'une ingestion excessive de dentifrices contenant du zinc.

(Santé)