aazsante.fr

Le Plus Grand Portail De La Santé Et La Qualité De Vie.

Ce que vous mangez influence votre génétique

Ce que vous mangez influence votre génétique

Nos gènes contrôlent tout ce que le corps fait, du métabolisme à la respiration et à la couleur des yeux et des cheveux. Il existe un gène ou un groupe de gènes correspondant à chaque processus interne d'état et de corps. Des études récentes ont confirmé que les nutriments nous élevons notre influence alimentaire sur le comportement des gènes - et c'est une information puissante

Voyons voir Les gènes sont des segments d'ADN qui code maison pour la production de protéines dans le corps.. Différentes configurations de protéines entraînent différents processus corporels. Les protéines sont composées des acides aminés et des nutriments de la nourriture que nous mangeons. Les différentes protéines comprennent les structures et le fonctionnement chimique des cellules, qui créent à leur tour toutes les actions possibles du corps.

Ainsi, les nutriments que nous sommes ingest cruciale pour l'avenir de notre santé. En plus des acides aminés, notre corps a besoin de sucres, de vitamines, de minéraux et de graisses. Bien sûr, les fruits et légumes (bio si possible) va générer une gamme de nutriments beaucoup plus sain pour notre métabolisme que les aliments transformés.

Au-delà de la formation de l'ADN

Dans une étude des cellules de levure , les chercheurs ont observé que le niveau de métabolites présents chez eux a été modifié. Ils ont découvert que les nutriments cellulaires disponibles affectaient directement le comportement génétique des levures. En fait, neuf gènes sur dix ont été influencés par des changements dans la nutrition et le métabolisme interne. Cette étude nous aide à comprendre le rôle de la nutrition dans les gènes.

Dans le passé, les gènes étaient strictement considérés comme des contrôleurs du processus de transformation des nutriments et des acides aminés en protéines et en processus corporels. Maintenant, il est évident que ce processus fonctionne aussi dans la direction opposée. La présence d'éléments nutritifs peut modifier le comportement des gènes, en fonction de la qualité des nutriments.

En bref, les gènes agissent différemment en fonction de la qualité des « approvisionnements » auxquels ils ont accès. Dans certains gènes, la différence de comportement peut être dramatique. Les résultats du parler de l'étude de la façon dont les changements dans la production de protéines de gènes peuvent affecter la façon dont fonctionne le corps, se développe et la lutte contre les maladies.

Dans la pratique, comme la nourriture influe sur la génétique?

L'interaction entre l'hérédité et demi l'environnement (nature et éducation) est clairement plus complexe que ce que les scientifiques savent à ce jour. Alors que l'ADN contrôle le métabolisme, les nutriments présents influencent également l'ADN et l'expression des gènes. Qui nous sommes, ce que nous ressentons et notre santé sont généralement une combinaison de gènes hérités et les facteurs environnementaux.

Quant à quoi manger pour donner à nos gènes le meilleur apport en nutriments, il y a encore la controverse, mais en général semble que la tendance est de rechercher ce qu'on a appelé la «vraie nourriture»: les viandes avec leur graisse naturelle, les légumes, les fruits, les noix et autres. Et éviter les glucides à indice glycémique élevé, comme le sucre et les pâtes.

Une étude menée en 2011 en Norvège, a révélé qu'un régime alimentaire composé de 65% de glucides à un repas provoque une certaine classe de gènes travaillent « heures supplémentaires » . Selon les chercheurs, elle affecte non seulement les gènes qui causent l'inflammation dans le corps (objectif principal de l'étude), ainsi que des gènes associés au développement de maladies cardio-vasculaires, certains cancers, la démence et le diabète de type 2 - toutes les principales maladies liées au style la vie.

Selon des chercheurs norvégiens, une alimentation saine ne doit pas dépasser un tiers des glucides à chaque repas, sinon nous stimulons nos gènes pour initier l'activité qui se traduit par une inflammation du corps. Ce n'est pas le type d'inflammation qui provoque la douleur ou la maladie, au contraire - c'est un type d'inflammation qui fait que votre corps se bat tout le temps, comme s'il s'agissait d'une grippe constante. Votre peau devient légèrement plus rouge, votre corps stocke plus d'eau, vous vous sentez plus chaud et votre esprit ne fonctionne pas à sa meilleure performance. Les scientifiques appellent cette condition "inflammation métabolique".

Et le régime de l'ADN?

Malgré les preuves récentes sur l'action de ce que nous mangeons sur nos gènes, un tel régime génétiquement personnalisé est toujours dans les plans pour l'avenir. C'est-à-dire qu'il y a un long chemin à parcourir pour être cartographié et identifié - combien et quels gènes et groupes de gènes seraient impliqués dans le processus métabolique de la nutrition, sa structure et comment ils interagissent avec les nutriments qui leur sont fournis. de l'ADN qui est à la mode et qui peut même avoir un bon effet sur la santé, puisque la recommandation nutritionnelle et les habitudes de vie doivent collaborer de façon saine pour l'individu. Mais du point de vue de la génomique, nous faisons encore les premiers pas vers un régime génétiquement modifié. Il y a beaucoup de gènes dont nous ne connaissons pas la fonction et qui peuvent même interférer avec l'expression des gènes analysés dans les tests recommandés pour ce type de régime.

Il y a encore beaucoup à comprendre comment fonctionnent réellement notre ADN et nos gènes. modèle encore plus grand et plus complexe. Les études qui montrent comment les gènes et les protéines peuvent être modifiés par la nutrition comptent pour un petit nombre de gènes, par rapport à tous les processus et les exigences du corps, le message le plus important étant que de nombreux gènes sont impliqués dans le métabolisme. Chaque phase d'absorption et d'utilisation des nutriments a des centaines et même des milliers de gènes impliqués. L'ADN est beaucoup plus complexe que nous le pensons.


5 Recettes pour le petit déjeuner à faible teneur en glucides

5 Recettes pour le petit déjeuner à faible teneur en glucides

Avec tant de gens qui optent pour le régime faible en glucides et obtenir des résultats de perte de poids positif, pousse la demande de recettes pour les repas qui maintiennent le régime en place. Le petit déjeuner est généralement la principale difficulté pour ceux qui choisissent le régime faible en glucides et donc séparé des options pour vous.

(Aliments)

Perdre du poids trop vite ne fait pas toujours mal

Perdre du poids trop vite ne fait pas toujours mal

Beaucoup de gens se demandent si la perte de poids rapide peut être mauvais pour la santé. Et jusqu'à très récemment ma réponse serait: oui. Perdre du poids trop vite est mauvais, oui. Cependant, certaines publications relativement récentes ont amené la communauté scientifique à repenser cette réponse.

(Aliments)