aazsante.fr

Le Plus Grand Portail De La Santé Et La Qualité De Vie.

Mère fait don de 495 litres de son propre lait à l'hôpital

Mère fait don de 495 litres de son propre lait à l'hôpital

L'amour maternel est quelque chose d'inexplicable, qui peut même transformer la douleur en bonheur pour les autres. Demi Frandsen, une Américaine de 28 ans, a accouché à sept mois de gestation, mais son bébé, Leo, pesant seulement 900 grammes, n'a pas pu résister à la gastroschisis. La condition rare provoque une malformation congénitale qui laisse le bébé avec une petite ouverture dans le ventre, exposant une partie de l'intestin.

Une telle condition signifiait que le bébé pouvait consommer très peu de lait et, comme elle était capable de le pomper, le consultant de lactation Tammi L. Martin a suggéré que Demi fasse le don à l'hôpital pour enfants d'Omaha, Nebraska.

Demi a passé trois heures de son temps à pomper le lait. «Je réchauffais un sac de riz pour simuler la chaleur du bébé et je le laissais près de ma poitrine en regardant les photos de Léo pour stimuler la production de lait», a déclaré sa mère. Elle espérait aussi qu'un jour ce lait allait aussi nourrir son enfant.

Après 10 mois de vie, Léo est décédée, mais Demi a continué à tirer son lait. "S'ils avaient besoin de mon lait pour leurs enfants, je me suis senti honoré de pouvoir contribuer à ces petits bébés", a-t-elle déclaré au journal britannique The Sun. un total de 495 litres pour les autres mères, le plus grand volume que l'hôpital a reçu d'un donneur seulement.


Marcos Mion explique pourquoi son fils autiste n'a pas voyagé avec la famille

Marcos Mion explique pourquoi son fils autiste n'a pas voyagé avec la famille

Vacances Avec sa famille aux États-Unis, Marcos Mion a une fois de plus utilisé les réseaux sociaux pour parler de sa relation avec son fils, Roméo, né avec l'Autism Spectrum Disorder (TEA). Le présentateur a fait un post sur Instagram pour expliquer aux disciples la raison de l'absence du garçon pendant le voyage avec sa femme et les autres enfants.

(Famille)

Les enfants plus âgés sont les plus mauvais conducteurs que les frères et sœurs plus jeunes

Les enfants plus âgés sont les plus mauvais conducteurs que les frères et sœurs plus jeunes

Qui pense que les premiers-nés sont toujours les plus la famille sera surprise par ces nouvelles. L'étude a été menée par Privilege Car Insurance auprès de 1395 conducteurs et a révélé que 89% des premiers-nés dépassent les limites de vitesse, 35% ont déjà été condamnés à une amende et 47% ont l'habitude de couper d'autres conducteurs en conduisant.

(Famille)