aazsante.fr

Le Plus Grand Portail De La Santé Et La Qualité De Vie.

L'éjaculation nocturne est normale et fréquente à l'adolescence

L'éjaculation nocturne est normale et fréquente à l'adolescence

Plus connu sous le nom d'éjaculation pendant le sommeil, la pollution nocturne peut être déterminée comme la perte séminale résultant de l'éjaculation involontaire du sperme pendant la nuit. Le signe principal est le vêtement taché de sperme au réveil. Il y a des hommes qui trouvent la situation avec effroi, d'autres se réveillent au moment exact de l'éjaculation, tandis que d'autres gardent calmement la nuit de sommeil. Cette situation sans contrôle se produit parce que l'érection n'est pas complète et complète par l'organe mâle.

La phase de la vie de l'homme qui arrive à la pollution nocturne est précisément quand le jeune homme connaît son corps et ses premiers signes d'intérêt dans la vie sexuelle. Une estimation indique que 50% des adolescents auront au moins une pollution nocturne durant la phase de découverte du sexe. Mais nous ne pouvons pas le définir comme une situation caractéristique de la puberté. Bien qu'il soit plus normal durant les dernières années de l'adolescence, il peut être expérimenté par l'homme déjà en phase adulte.

Derrière l'éjaculation nocturne, il y a une stimulation sexuelle saine. Le facteur qui inquiète l'homme est qu'il ne se souvient de rien qui aurait pu déclencher cette situation pendant le repos nocturne, pas même un rêve érotique. Ce qui peut arriver est que l'homme est dans la phase REM ( mouvement oculaire rapide ), dans lequel les rêves érotiques se produisent ou non. La conséquence est après les rêves érotiques d'une éjaculation involontaire.

Il est important d'essayer de comprendre ce qui conduit à des épisodes fréquents d'éjaculation nocturne. La nervosité peut être une indication que l'esprit a besoin d'un contrôle de soi émotionnel. Éviter le stress est la première étape. En termes médicaux, ces pertes séminales sont causées par une expansion relativement forte du système nerveux. À la moindre impulsion érotique ou même sans ce déclenchement sexuel, une perte séminale peut survenir, que ce soit le jour ou la nuit. Le principal symptôme est la perte de sperme catégoriquement et avec une quantité nette variable. Cet aspect de la maladie s'accompagne d'une fatigue physique et mentale.

Il est important de chercher à comprendre ce qui conduit à de fréquents épisodes d'éjaculation nocturne. La nervosité peut être une indication que l'esprit a besoin d'un contrôle de soi émotionnel. Éviter le stress est la première étape. En termes médicaux, ces pertes séminales sont causées par une expansion relativement forte du système nerveux. À la moindre impulsion érotique ou même sans ce déclenchement sexuel, une perte séminale peut survenir, que ce soit le jour ou la nuit. Le principal symptôme est la perte de sperme catégoriquement et avec une quantité nette variable. Cet aspect de la maladie s'accompagne d'une fatigue corporelle et mentale.

En conclusion, je réaffirme qu'il n'y a pas de limite à la définition des éjaculations nocturnes comme étant un problème, c'est-à-dire une affection médicale. L'étape la plus importante dans un premier temps est de voir si elle est associée à d'autres troubles sexuels ou psychologiques, ce qui peut mériter un suivi médical.


La recherche montre que les bactéries intestinales peuvent influencer les émotions

La recherche montre que les bactéries intestinales peuvent influencer les émotions

Une étude publiée dans le Journal of biocomportementale Medicine montre que l'intestin peut avoir beaucoup plus d'impact sur nos émotions que nous ne l'imaginons. La recherche a examiné comment la bactérie « microbiote » dans l'intestin humain influencent nos réactions émotionnelles. Pour l'étude, le gastroentérologue Kirsten Tillisch et son équipe à l'Université de Californie a analysé des échantillons de selles de 40 femmes, âgés entre 18 et .

(Santé)

Ronco: option de traitement de l'appareil dentaire est

Ronco: option de traitement de l'appareil dentaire est

Plusieurs facteurs peuvent causer le ronflement. Dormir avec le ventre vers le haut, par exemple, parce que dans cette position la mâchoire et la langue se déplacent vers le bas et le dos, en appuyant sur le pharynx et en diminuant l'espace pour le passage de l'air réfléchissant dans un bruit. Mais le ronflement peut être un avertissement d'une maladie grave qui peut même conduire à la mort.

(Santé)